International

A Wenduine, en Ecosse ou en Espagne ?

21 août 2015

Après avoir déjà fait arrêt à Wanze, à Torhout et à Ostende, les pongistes élargissent leurs horizons en cette quatrième dominique (parlons français) d’août où certains auront le choix d’aller à Wenduine (en fait à De Haan où se trouve la magnifique salle dans laquelle règnent de plein droit le maître André Lemaire et et son équipe) mais où d’autres découvriront de nouveaux endroits où ils pourront peut-être “ponger et plonger”, comme le suggérait chaque année avant l’été la fédération française.
En même temps tandis que les Rogiers, Merchez, Bierny, Loyen, Degraef, Mityukova et quelques autres s’ébroueront sur le “champ des coqs” de la localité côtière, deux clubs de chez nous entameront leur parcours en coupe ETTU: Alpa Ixelles est invité à se déplacer à Irun (nord de l’Espagne proche de la frontière française) tandis que Vedrinamur  prendra la route de l’Ecosse pour y affronter notamment le club local, dont nous ne savons rien, North Ayrshire.  L’inamovible coach namurois, Luc Cabrera,  ne manquera pas d’en parler à ses amis journalistes dans quelques jours.
Comme il y a deux qualifiés par poule (quatre au total), on peut espérer que nos représentants se qualifient pour le  tour suivant (9-10 et 11 octobre) pour autant qu’il n’y ait pas trop de Chinois dans les rangs adverses. Les autres cercles belges qualifiés, qui entreront en lice plus tard, sont: Hoboken et Auderghem en ETTU hommes, Anvers et Vedrinamur en ETTU femmes. Et tant qu’à faire, ajoutons les inscrits en TT Inter – cup: Lauwe, Merksplas, Turnhout et Chatelet.
Dans cette dernière épreuve, on peut aligner une dame. Il y aura notamment une Belge (Laura Van Baekel, de Merksplas) et deux “vieilles” connaissances, Egle Tamasauskaite et Peggy Regenwetter (ex Villette) qui évoluent dans des clubs du grand – duché de Luxembourg.
 
Coup d’oeil dans le rétro ostendais
 
-Il faut insister sur la performance, jusqu’à présent unique sur la Côte, de Bojan Tokic, qui a remporté le Masters après être sorti du tournoi de qualification, où Benjamin Rogiers puis Keinath (difficile vainqueur de Merchez au tour précédent) lui donnèrent du fil à retordre
-Cedric Nuytinck (forfait pour côtes froissées) et Robin Devos (chute, entorse et abandon forcé) n’ont pu défendre leur chance
-On attendait une finale Marchetti-Lung en dames mais il fallut déchanter: l’ancienne championne  –on n’ose pas écrire et “vétéran” du ping français et breton- Agnès Le Lannic  mit tout le monde d’accord en disposant successivement de Deladriere, Vinci, Marchetti, Mityukova et Lung (celle-ci vainqueur de Degraef en demi)
-Déceptions relatives: Apolonia, défait en finale du double et en demi du Masters; Kuzmin, vainqueur du double avec Shibaev, mais pas qualifié en simple (sorti par l’Anglais Baggaley revu à son avantage)
-Participation vraiment royale pour la reine des plages avec pas moins de sept classés dans le Top 70 et quarante-trois nations représentées (dont Israël, Djibouti, USA, Lituanie, Russie, Portugal);  difficile de faire mieux l’an prochain, année olympique, où nombre de ceux qui étaient à Ostende samedi, seront peut-être sinon probablement à Rio.
L’oeil de l’observateur
TAGS

A lire également