InternationalITTF World Tour

Ma Long, Xu Xin et Fan Zhendong en danger après leurs forfaits

27 juin 2017

Olympics+Day+12+Table+Tennis+OZT_qWARToKl

Les 3 premiers joueurs chinois et du monde de tennis de table se sont excusés auprès de leurs fans dimanche après ne pas s’être présentés lors du dernier World Tour et suite à la promesse des autorités sportives d’enquêter sur l’affaire.

Ma Long, Fan Zhendong et Xu Xin ont été critiqués pour avoir noirci l’image de l’équipe nationale en déclarant forfait pour les 1/8e de finales lors du World Tour, qui a eu lieu à Chengdu, en Chine.

La fédération a publié un communiqué disant que leur comportement avait déçu les fans et exposé des problèmes de gestion de l’équipe. L’Administration générale du sport de Chine, très remontée face à ce comportement, a de son côté déclaré que ce comportement constituait une violation de l’éthique professionnelle.

« L’Association chinoise de tennis de table devrait enquêter sur ce problème et le traiter sérieusement », a souligné l’organe compétent.

Dimanche matin, Ma Long, Fan Zhendong et Xu Xin et les entraîneurs Qin Zhijian et Ma Lin ont exprimé leurs excuses sur les réseaux sociaux pour leur comportement inapproprié.

L’ITTF a pour sa part déclaré que toutes les sanctions possibles sont envisageables après qu’une enquête complète soit réalisée, car le comportement des trois joueurs « a porté atteinte à l’image et à l’intégrité du jeu » et a touché les pongistes tout autour du globe.

Avant les matchs de 1/8e de finales, les joueurs et les entraîneurs ont déclaré sur les réseaux sociaux chinois « Nous n’avons aucun désir de nous battre … tout ça parce que tu nous manques à tous, Liu Guoliang », suscitant des spéculations en tout genre sur le changement de poste de Liu Guoliang.

Liu Guoliang, ancien champion olympique et du monde de tennis de table, n’a pas été évincé, mais a été nommé vice-président de l’Association chinoise de tennis de table (CTTA) mardi, après quatre ans en tant qu’entraîneur en chef. Selon la fédération, cette décision, qui a fait disparaître le poste d’entraîneur en chef et mis en place des équipes d’entraîneurs distinctes pour les équipes masculines et féminines, a été conçue pour optimiser la gestion et les résultats de l’équipe nationale.

La fédération a déclaré samedi que les joueurs s’étaient comportés de manière puérile et n’avaient pas complètement cherché à comprendre le but de la fédération dans sa réorganisation du personnel d’encadrement.

« Placer Liu sur une plate-forme plus élevée, c’est continuer à utiliser son expertise dans la gestion des athlètes, la formation et la promotion sportives, pour mieux contribuer au sport. Nous avons discuté du nouveau travail avec lui avant de prendre la décision », a précisé la fédération.

Crédit photo : Feng Li/Getty Images Europe

TAGS

A lire également