InternationalCEJ

Les Polonais bourreaux de nos joueurs en individuels. Louis Laffineur et Adrien Rassenfosse éliminés. Olav seul rescapé

14 juillet 2019

Louis Laffineur et Nolan Lerat en Simple Cadets se sont inclinés au stade des 1/16 Finale en soirée à Ostrava. La journée n’a pas été bonne pour nos couleurs. Louis Laffineur avait déjà dû batailler ferme contre l’étonnant Suisse Timothy Falconnier en début d’après-midi. Mené 0/2 puis 1/3, Louis s’en était sorti miraculeusement 15/13 à la belle. Nolan Lerat au même stade avait pris le dessus sur le Norvégien Martin Froseth. Tom Closset et Tim Giltia s’inclinaient respectivement contre le Tchèque Kveton et le Suédois Bjorkryd. Cela n’augurait rien de bon pour le tour suivant pour Louis qui devait en découdre avec le tout jeune Polonais Miloz Redzimski qui l’avait déjà battu en interpays. Malgré tout son courage, Louis s’inclinait 2/4 en ayant eu la possibilité de recoller à 3/3. Ce championnat ne lui laissera pas un souvenir impérissable mais il a des circonstances atténuantes. N’oublions pas sa magnifique saison et sa progression extraordinaire. Dommage pour cette fois mais il y aura d’autres occasions dans le futur. Nolan Lerat a grapillé le premier set contre le Français Hugo Deschamps puis a dû baisser pavillon. En Simple Juniors, dans l’après-midi Olav et Adrien s’étaient facilement qualifiés pour les 1/16 Finale. Nicolas et David avaient raté le coche de toute justesse. David avait mené 3/0 avant de succomber les 4 sets suivants par le plus petit écart face au Portugais Gomes. Nicolas également perdait 9/11 à la belle contre le Grec Kordoutis.  En fin de soirée, Olav était trop fort pour le Suisse Pedro Osiro et concluait 4/1. Adrien, de nouveau opposé au Champion d’Europe Cadets en titre Maciej Kubik contre qui il avait perdu en par équipes démarrait très bien son match. Il remportait le premier set 11/8. Il bataillait dans le 2ème toujours au coude à coude et émergeait 14/12. Mieux même il enfonçait un peu plus le clou dans le 3ème set en le gagnant 11/9. On croyait qu’il allait réussir là où Louis avait échoué. Mais c’était sans compter avec le fighting spirit omniprésent du Polonais qui repartait au combat et renversait complètement la vapeur. Maciej Kubik laissait Adrien sur place, sans réaction et sans solution. Les 2 derniers sets étaient totalement dominés par le Polonais. Ces Polonais sont nos bourreaux en Individuels. Ils vengent leur défaite de l’interpays Juniors. Ils nous restent les Doubles. Espérons que ça nous sourira dans cette épreuve.

TAGS

A lire également